Fédération Associative Columérine Colomiers
Fédération Associative Columérine
Michel Beauchamp
Accueil F.A.C. > Associations Fédérées > Club de Loisirs Léo Lagrange > Les valeurs et l’esprit de Léo Lagrange

Club de Loisirs Léo Lagrange

Les valeurs et l’esprit de Léo Lagrange

mercredi 20 juin 2012, par Secrétariat C.L.L.L.
1195 visites

Les valeurs de notre association Léo Lagrange :
La Fédération Léo Lagrange est une association de jeunesse et d’éducation populaire régie par la loi du 1er juillet 1901 qui, sur la base des valeurs fondamentales de notre République - liberté, égalité, fraternité, laïcité - a pour but :
  • la contribution à l’avènement d’une société de progrès,
  • la construction d’un monde plus juste et plus solidaire,
  • la promotion de l’engagement personnel et collectif en faveur d’une Europe et d’un monde de citoyens,
  • la démocratisation de la culture, des loisirs et de toutes activités éducatives,
  • le rapprochement des femmes et des hommes dans un esprit de compréhension réciproque et d’amitié fraternelle.
(extrait des statuts de la FNLL)
 
Être un mouvement d’éducation populaire, c’est :
  • donner les moyens à tous, tout au long de la vie de s’épanouir et de s’emparer de sa citoyenneté.
  • agir, en complément de l’école et de la famille, pour favoriser l’égalité des chances
  • proposer aux publics de tous âges des loisirs et des activités permettant à chacun de contribuer au progrès social
  • être l’ambassadrice de la jeunesse en offrant aux jeunes un espace d’engagement citoyen
  • permettre à chacun d’allier la découverte de soi à l’envie d’aller vers l’autre
 
Un peu d’histoire. Il était une fois : l’Esprit Léo Lagrange :
Tout démarre en 1936 ! Léon BLUM ! le front populaire ! la semaine de 40h ! les congés payés !
Léo LAGRANGE , nommé sous-secrétaire d’Etat aux loisirs et aux sports, a une mission à la dimension des ambitions qu’il a pour ses concitoyens :
« ..permettre à la masse de la jeunesse française de trouver dans le sport la joie et la santé »
« je compte sur la jeunesse elle-même pour créer les instruments de sa force, de sa santé et de sa joie »
« je veux donner aux sportifs des terrains …je prévois la création d’un théâtre ambulant »
« je mènerai contre les marchands de muscle une politique acharnée …je veillerai à ce que le spectacle fourni par eux soit sain, moral et de qualité »
Installations sportives, développement des loisirs, des auberges de jeunesse, billets populaires à tarifs réduits….
 
En 1950, pour le 10ème anniversaire de la mort de Léo Lagrange, des jeunes réunis autour de Pierre Mauroy créent des Clubs de loisirs qui porteront le nom de Léo Lagrange et leur donnant pour mission « d’étendre la culture et d’organiser les loisirs des jeunes, particulièrement par la création de clubs de loisirs ».
 
1960 ! Le Foyer Léo-LAGRANGE de COLOMIERS accueille les jeunes, leur offre la possibilité de se retrouver, de pratiquer des loisirs gratuits, de créer ensemble, d’organiser, d’apprendre, de s’investir, de prendre des responsabilités, de partager et de faire partager, dans cette ambiance dynamique et saine voulue par Léo Lagrange, dans la totale liberté.
 
Léo Lagrange : l’homme :
Il est né le 28 novembre 1900 à Bourg sur Gironde qu’il quitte très jeune pour Paris. Son père est fonctionnaire, mais il descend d’une longue lignée de terriens. Un de ses grand-père est forgeron et a participé aux barricades de 1848 nous dit Bénigno Cacérès dans sa biographie. Il suit les études au lycée Henri IV, pratique le football et adhère aux Eclaireurs de France. Bachelier à 16 ans, il suit une année d’hypokhâgne au cours de laquelle il a pour maître le philosophe Alain. La guerre de 14 débute alors qu’il est lycéen. Il veut s’engager. Etant donné son jeune âge il n’y parviendra qu’en 1918. Après l’armistice, il entreprend des études de droit et devient avocat. Il rencontre Madeleine Weiller qu’il épouse le 28 novembre 1924. Elle partage ses convictions et Madeleine Lagrange sera associée à l’action de son mari. Parmi les amis du couple, Clara et André Malraux.
Dès 1920 il opte pour le parti socialiste et le jeune avocat se fait très vite remarquer pour ses idées et son engagement (scandale Staviski et charge contre Pierre Laval). Il est élu député en 1932 en battant Louis Loucheur (loi Loucheur) élu depuis 14 ans et six fois ministre. Il conservera cette charge jusqu’à sa mort.
Elu en 1936, Léon Blum le nomme sous-secrétaire d’Etat aux Loisirs et aux Sports. C’est la semaine de quarante heures et les congés payés.
Lors de la déclaration de guerre en septembre 39, Léo Lagrange n’est pas mobilisable. Il est député et il a fait l’autre guerre. Pourtant il souhaite défendre son pays. Il suit le peloton des EOR est nommé sous-lieutenant dans l’artillerie.
Volontaire pour des missions périlleuses il trouve la mort au cours de l’une d’elles le 9 juin 1940.
SPIP V:2.1.26 | Design MyB 2009-2014 | V3_141020
| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0